Sur les ailes d'un livre

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Lulu Bouquine
Lecteur passionné
Lecteur passionné
Messages : 539
Date d'inscription : 18/10/2015

LA DAME DU PALATIN de Patrick de Carolis

le Sam 24 Oct 2015 - 20:39
La dame du Palatin de Patrick de Carolis


Résumé :
En partant de ce fait historique, Patrick de Carolis dessine le portrait passionnant et attachant d'une femme soumise aux règles de sa condition sociale, puis entraînée malgré elle dans les intrigues sanglantes de la Rome impériale de Claude, d'Agrippine et de Néron. Pour s'emparer du pouvoir ou le conserver, aucun lien du sang n'est respecté, aucun obstacle ne semble infranchissable, aucun assassinat n'est négligé. C'est à la violence et à la cruauté de cet univers que Paulina et Sénèque vont être confrontés. Patrick de Carolis dépeint, avec érudition et talent, le jeu du pouvoir, l'affrontement des ambitions, des idées et des personnalités. Un tableau saisissant de cette période mouvementée de l'histoire romaine.

442 pages
PLON
3 mars 2011
avatar
Lulu Bouquine
Lecteur passionné
Lecteur passionné
Messages : 539
Date d'inscription : 18/10/2015

Re: LA DAME DU PALATIN de Patrick de Carolis

le Sam 24 Oct 2015 - 20:43
Ma sœur m'a offert ce livre pour mon dernier anniversaire  <3 <3
Bonne pioche !!


Mon avis :

J'avais gardé un excellent souvenir de lecture des demoiselles de Provence, le premier roman de Patrick de Carolis. Et je ne regrette pas d'avoir lu le second.

Fascinée depuis mon enfance par l'Antiquité, je ne pouvais manquer de découvrir « La dame du Palatin ». L'auteur y conte la vie de Paulina, fille d'un riche commerçant d'Arles qui épouse en seconde noce le philosophe Sénèque. A ses côtés, elle traverse les remous de l'histoire de Rome, de Claude à Néron.

J'ai été au départ un peu déçue par le livre, les premiers chapitres sont assez « lourds à digérer ». Érudit et prolixe en informations diverses et variées sur la vie gallo-romaine, Patrick de Carolis digresse et digresse encore, tant que j'en ai parfois perdu le fil de ma lecture. Le rythme est trop lent, les éléments de l'histoire de Paulina semblent noyés sous des pavés savants mal amenés dans le roman.

Puis Paulina quitte Arles. L'histoire s’accélère, le style est plus fluide, même si le texte reste riche, au fil des pages je m'attache à elle, son aventure me passionne, je ne veux plus lâcher le livre.

Il faut dire que la vie à Rome, grâce à de « charmants » et illustres personnages comme Agrippine ou Néron, ne manque pas de relief ni de piquant. (C'est un euphémisme.) Ce monde est d'une cruauté ! Il est sanguinolent, immoral, heureusement quelques paroles clémentes et sages de Sénèque se glissent entre deux récits barbares. L'univers peint par Patrick de Carolis glace d'effroi : complots, perversions, assassinats, inceste, parricide, rien ne vous sera épargné. Horrible certes mais pas seulement, il s'agit avant tout d'une lecture addictive servie par une jolie plume.

En résumé, malgré un début un peu laborieux à mon goût, j'ai pris énormément de plaisir à dévorer ce livre, Paulina est attachante, son histoire est passionnante, la Rome antique de Néron fait frémir mais sous la plume de Patrick de Carolis l'aventure s'avère riche et captivante.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum