Sur les ailes d'un livre

Partagez
Aller en bas
avatar
Lulu Bouquine
Lecteur acharné
Lecteur acharné
Messages : 972
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 22

BEIGNETS DE TOMATES VERTES de Fannie Flagg

le Mer 4 Avr 2018 - 18:39



Résumé :


Au sud de l'Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d'une voie ferrée ... Ninny, fringante octogénaire, se souvient et raconte à Evelyn, une femme au foyer à l'existence monotone, les incroyables histoires de la petite ville de Whistle Stop. Grâce à l'adorable vieille dame, Evelyn, qui vit très mal l'approche de la cinquantaine, va peu à peu s'affirmer et reprendre goût à la vie.

Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d'humour.


474 pages
J'ai lu pour la version poche
24 juillet 2009

_________________
avatar
Lulu Bouquine
Lecteur acharné
Lecteur acharné
Messages : 972
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 22

Re: BEIGNETS DE TOMATES VERTES de Fannie Flagg

le Mer 4 Avr 2018 - 18:48
découvert en 2012, ce roman avait été pour moi un véritable coup de , l'évoquer me provoque encore un pincement au cœur...
à l'époque, j'avais rédigé cet avis :
Ma note : 5/5
Mon ressenti :

Dans les années 80, en Alabama, Evelyn, une femme au foyer qui s'ennuie franchement, se lie d'amitié avec Ninny une sympathique et dynamique octogénaire. Cette dernière, plutôt bavarde, lui raconte chaque dimanche « les incroyables histoires » de la petite ville de Whistle Stop dont elle est originaire. Son récit commence dans les années 20 avec l'ouverture du Whistle Stop Café par deux femmes Idgie et Ruth et se poursuit sur un demi siècle. Au contact de la vieille dame, dont la joie de vivre s'avère très contagieuse, peu à peu Evelyn reprend assurance et goût à la vie.
Voilà pour le résumé ; mais le roman va bien au-delà de ces 4 personnages, de ce café au bord de la voie ferrée ; il traite de la grande dépression de 29, de la condition des femmes, des noirs, des sans-abris, de l'homosexualité, de l'euthanasie...
La 4° de couverture indique avec justesse qu'il s'agit d' « une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d'humour. ». Ces quelques adjectifs définissent bien l'état d'esprit avec lequel j'ai refermé le livre.
** La nostalgie : ce livre est un voyage en Alabama -le sud des états-unis- des années vingt aux années soixante. Il retrace une vie qui se montre parfois bien cruelle pour les noirs comme pour les blancs, la pauvreté, la précarité et la ségrégation aidant, mais qui ne fait que révéler au fil des pages la bonté d'âme, le courage, la solidarité des personnages.
En fait,
** La générosité et la tendresse qui les lient.
** Les couleurs et les saveurs : comme la cuisine de Sipsey – pour les gourmands, les recettes sont à la fin du livre- les odeurs de la cuisine du Café semblent parfois s'échapper des pages du livre.
**L'humour : en premier lieu, celui d'Idgie parfois d'une moderne insolence, son imagination ne semble pas avoir de limite et ses histoires sont à dormir debout : des canards qui volent un lac (comprenez dérobent :-)), des photographies qui pèsent trop lourd tout comme l'objet photographié.
Mais surtout il y a l'hilarante « Gazette de Weems », le bulletin hebdomadaire de la postière de W. S., Dot Weems, qui ne manque pas d'humour surtout s'il s'agit d'épingler « sa chère moitié », incroyablement tête en l'air, assez en tout cas pour oublier qui l'a invité à dîner par exemple...
En résumé, un livre que je n'ai pas pu lâcher avant de l'avoir fini ; une histoire qui vous emporte pour votre plus grand plaisir sous la chaleur moite du Sud profond au sein de tous ces personnages particulièrement bien dépeints, que l'auteure a su rendre si attachants que le lecteur n'a pas envie de les quitter.
NB : Je précise que le film, s'il n'est pas mauvais, n'est qu'une pâle et édulcorée copie du récit de Fannie Flagg, tous les sujets dérangeants sont mis de côté... Rien à voir avec le livre dont certains passages sont poignants, la vie ne fait pas beaucoup de cadeaux à Whistle Stop...

_________________
avatar
102 EME D INFANTERIE
Lecteur passionné
Lecteur passionné
Messages : 507
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 60
Localisation : la terre de zola / pélerinage de péguy

Re: BEIGNETS DE TOMATES VERTES de Fannie Flagg

le Mer 4 Avr 2018 - 20:45
une idée cadeau  

le resumé me plait bien .

avatar
Lulu Bouquine
Lecteur acharné
Lecteur acharné
Messages : 972
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 22

Re: BEIGNETS DE TOMATES VERTES de Fannie Flagg

le Mer 4 Avr 2018 - 20:48
Demain je partagerai un ou deux extraits. J'avais adoré l humour des personnages principaux.

_________________
avatar
Lana
Lecteur en chef
Lecteur en chef
Messages : 6422
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 34
Localisation : Au coeur de la Champagne

Re: BEIGNETS DE TOMATES VERTES de Fannie Flagg

le Jeu 5 Avr 2018 - 7:13
Merci pour ce super avis Lulu


102 à ajouter à ta liste d'envie pour le prochain swap ?

_________________
avatar
Lulu Bouquine
Lecteur acharné
Lecteur acharné
Messages : 972
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 22

Re: BEIGNETS DE TOMATES VERTES de Fannie Flagg

le Jeu 5 Avr 2018 - 12:00
Coucou, comme promis je vous partage un extrait :

"-Vous voyez ce grand champ là-devant ?
-Oui, m'dame.
-Il y a des années, c'était le plus beau lac de Whistle Stop... En été on venait s'y baigner et y pêcher... On pouvait faire des promenades si on voulait. (Elle secoua la tête avec tristesse.) C'est sûr qu'il nous manque.
Smokey contemplait le champ d'un air perplexe.
-Qu'est-ce qui s'est passé ? Il s'est asséché ?
Elle lui offrit une cigarette, lui donna du feu.
-Non, c'est pire que ça. C'était un mois de novembre, et un vol de canards s'est abattu en plein milieu du lac. Oh, ils étaient nombreux, une bonne cinquantaine, et alors qu'ils barbotaient tranquillement cet après-midi-là, il s'est produit un drôle de truc. La température est tombée si vite, mais si vite, que tout le lac a gelé... une masse de glace dure comme la pierre... en quelques secondes. Oui, juste le temps de compter jusqu'à trois...
Smokey la regarda, éberlué.
-C'est vrai ?
-Et comment!
-Ça les a tués raide les canards, alors.
-Non, pourquoi ? Répliqua Idgie. Ils se sont envolés et ont emporté le lac avec eux. Et de puis ce jour-là, ce lac doit se trouver quelque part en Géorgie...
Smokey se tourna vers elle et, comprenant qu'elle l'avait bien fait marcher, il éclata si brusquement de rire qu'il manqua s'étrangler, et Idgie dut lui taper dans le dos."


     



_________________
avatar
Lulu Bouquine
Lecteur acharné
Lecteur acharné
Messages : 972
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 22

Re: BEIGNETS DE TOMATES VERTES de Fannie Flagg

le Jeu 5 Avr 2018 - 12:17
Puis un second :

" Un jour, Cleo, au moment de partir travailler, m'a montré toute une bande de merles posés sur le fil du téléphone devant chez nous, et il m'a dit : "Fais attention au téléphone aujourd'hui, Ninny, tu sais qu'ils écoutent tout ce que tu racontes. Le son de ta voix leur parvient par les pattes." (Elle regarda Evelyn.)
-  Vous croyez que c'est possible ?
-  Cleo plaisantait, Mrs. Threadgoode, répondit Evelyn en riant.
- Oui, je m'en doute un peu, mais en tout cas, quand j'avais un secret à confier à quelqu'un, je m'assurais qu'ils étaient partis. Cleo n'aurait jamais dû me dire ça, sachant combien j'étais bavarde au téléphone. Je passais des tas de coups de fil tous les jours. "


     




voilà, juste pour partager un peu l'humour présent dans ce livre  Laughing  Laughing

_________________
avatar
102 EME D INFANTERIE
Lecteur passionné
Lecteur passionné
Messages : 507
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 60
Localisation : la terre de zola / pélerinage de péguy

Re: BEIGNETS DE TOMATES VERTES de Fannie Flagg

le Jeu 5 Avr 2018 - 21:00
Lana a écrit:Merci pour ce super avis Lulu


102 à ajouter à ta liste d'envie pour le prochain swap ?

pas pour moi , mais pour un cadeau Very Happy
Contenu sponsorisé

Re: BEIGNETS DE TOMATES VERTES de Fannie Flagg

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum