Sur les ailes d'un livre

Partagez
Aller en bas
avatar
Alexiane Th.
Chroniqueuse
Chroniqueuse
Messages : 372
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 24
http://marmiteauxplumes.com

D'UN SEUL REGARD de Caroline Gaynes

le Mer 18 Oct 2017 - 11:03



Résumé


J'ai souvent entendu dire que nos yeux étaient le miroir de nos âmes.
Et si l'échange d'un simple regard avait le pouvoir de bousculer deux vies ?

ELLE... grande passionnée de lecture.
LUI... charismatique et déterminé.

Arrivera-t-il à être à la hauteur de ses personnages de roman ?
Arrivera-t-elle à lui faire baisser sa garde ?

Entre passion, trahison et rebondissements, préparez-vous à être secoués !


283 pages
Something Else Editions
17 Octobre 2017

_________________
avatar
Alexiane Th.
Chroniqueuse
Chroniqueuse
Messages : 372
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 24
http://marmiteauxplumes.com

Re: D'UN SEUL REGARD de Caroline Gaynes

le Mer 18 Oct 2017 - 12:18
Je remercie tout d’abord Something Else Editions pour ce service-presse !





Quelques-uns ont déjà pu rencontrer, découvrir Caroline Gaynes sur des plateformes d’écriture comme Fyctia ou Wattpad. Aujourd’hui, l’autrice est dans « la cours des Grands » et nous propose un nouveau roman D’un seul regard, une New Adult signée chez Something Else Editions.







Becka est une romantique dans l’âme, ne vivant qu’une seule passion : la littérature. Lorsque dans un rayon de sa bibliothèque préférée – son havre de paix – elle croise ce regard, elle perd pied et se sent aussitôt liée, bien qu’inconsciemment, à cet inconnu pouvant tenir la dragée haute à n’importe quel héro de ses romans favoris.
Sauf que la vie n’est pas un livre … et les princes charmants n’existent pas.

Caroline Gaynes a tapé fort en nous proposant une héroïne en laquelle toutes les lectrices du genre peuvent se reconnaître : une lectrice passionnée, attachante, intègre mais au caractère bien trempé quand les circonstances l’imposent. Sans pour autant tomber sur un personnage « Mary Sue » on peut apprécier Becka derechef, dès les premières lignes. Ce qui est tout aussi appréciable, c’est l’absence d’étalage quant à sa « beauté parfaite. » Si, parfois, il y est fait référence, ce n’est que ponctuel, sans grande insistance qui peut finir par nous faire lever les yeux au ciel d’exaspération. Le point essentiel dans la personnalité de Becka (son amour pour la lecture) est respecté jusque dans son élocution. Lors de ses dialogues, l’héroïne utilise des mots que l’on ne sortirait pas d’ordinaire, avec notre langage familier, ce qui la distingue d’Adams ou des autres protagonistes secondaires.






Quant à Adams, là, nous entrons dans le protagoniste masculin fantasmagorique : beau, riche, tout pour lui … mais ! Caroline Gaynes ne nous le dépeint pas comme un lassant et énième bad boy. Si une chose est à retenir de sa toile relationnelle et de la création de ses personnages, c’est bien le soin qu’elle a accordé à chacun pour leur offrir un background qui se tient, influant sur le récit tout en soutenant les montagnes russes émotionnelles qu’ils traversent – et nous avec eux.


Dans une New Adult, il y a quelques schémas qui se répètent, notamment la présence d’une meilleure amie, ici Léa, l’ombre d’un petit-ami ou ex-petit ami, un parent absent, un parent autoritaire … Un petit escadron de personnages secondaires qui soutiennent ou sèment des obstacles sur le chemin des deux héros. Nous n’échappons pas à la règle dans ce roman, mais le point positif qui en ressort est l’intrigue dans l’intrigue. Cette petite mise en abyme intrigante qui enrichit le récit, sans compter que l’autrice n’abuse pas de l’intervention de ses personnages, bien trop souvent utilisés comme une option de facilité pour dégoupiller des situations dans la trame.  

C’est ce qui peut foncièrement plaire dans ce roman d’amour qui ne se base pas sur un « je taime, moi non plus » interminable. En comptant sur la rapidité de lecture – tirée de la plume de l’autrice fluide, simple mais non moins imbriquée d’un vocabulaire très agréable et soutenu – nous pouvons espérer d’autres retournements de situations, des évènements haletants qui peuvent donner le ton d’un mini-thriller. On ne s’ennuie pas, il n’y a pas de longueurs et c’est plutôt positif.







Quant aux scènes érotiques, elles ne sont pas omniprésentes et loin d’être vulgaires. C’est plutôt agréable de ne pas être écœuré à la lecture, bien qu’une certaine en particulier peut nous faire froncer les sourcils ou grincer un peu des dents au vu du contexte dans laquelle elle se déclenche.

D’un seul regard est un roman d’amour sympathique, qui nous fait passer un bon moment, qui peut se lire tranquillement un soir et être terminé dans les deux heures qui suivent avec un bon rythme de lecture ainsi qu’une bonne immersion dans l’histoire. Lorsqu’on le termine, on peut être surpris d’avoir envie de ressortir les Classiques de la littérature comme Orgueil et préjugés, se dévorer à nouveau le film Shining ou, pour les plus romantiques et adeptes du contemporain, un petit Colleen Hoover.


Dernière édition par Alexiane Th. le Mer 18 Oct 2017 - 13:53, édité 2 fois

_________________
avatar
Lana
Lecteur en chef
Lecteur en chef
Messages : 6126
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 34
Localisation : Au coeur de la Champagne

Re: D'UN SEUL REGARD de Caroline Gaynes

le Mer 18 Oct 2017 - 13:00
Superbe chronique Alexiane !!

J'adore Caroline Gaynes, son premier roman m'a tellement plu que j'attends beaucoup de celui-ci Wink

_________________
avatar
Lana
Lecteur en chef
Lecteur en chef
Messages : 6126
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 34
Localisation : Au coeur de la Champagne

Re: D'UN SEUL REGARD de Caroline Gaynes

le Jeu 14 Déc 2017 - 14:42
Becka Laine est enseignante et une grande passionnée de lecture. Par manque de place dans son appartement elle a décidé de prendre un abonnement à la bibliothèque ou elle s'y rend pour lire tous les mercredis après-midi après la classe. C'est là qu'elle va croiser le regard turquoise d'Adams.
Lors d'une soirée ils vont de nouveau se croiser mais sa meilleure amie Léna va la mettre en garde contre cet homme. Becka écoutera t-elle les conseils de son amie ?

Adams Di Stefano est l'un des plus gros promoteur immobilier du pays.
Il est très proche de sa petite sœur Belinda qui a été agressé par un psychopathe il y a 1an, elle ne garde aucun souvenir de cette soirée et de ce fait son agresseur court toujours. Adams c'est promit de la venger il ne peux en être autrement pour lui, quitte à devenir un parfait connard !





Dans se second roman Caroline Gaynes a réussit à toucher mon cœur de lectrice en créant un personnage féminin auquel j'ai pu m'identifier. En effet notre héroïne est une passionnée de lecture et les références littéraires sont nombreuses.
Dans cette New-romance le physique n'est pas mit en valeur à chaque chapitre et merci pour ça !! Mais je vous rassure nous avons notre beau gosse sexy aux yeux à tomber, mais encore une fois Caroline a su doser pour ne pas tomber dans les clichés du genre.
L'écriture est fluide, pleine d'humour et sait nous toucher lors des différents changements de situations entre nos protagonistes, les pages se tournent très vite, en bref cette romance est à l'effigie de son autrice pleine de peps !

Une belle romance sur fond de mini thriller comme je les aime et que je vous recommande !

Mais Caroline on en parle ou pas de la larme que j'ai versé à la fin de ton roman ?


*** Extraits ***


Après avoir pris une douche pour calmer mon estomac fragile, je m'inspecte dans la glace : le résultat est loi d'être probant.
Pour la petite image, on dirait un panda qui a fait une réaction allergique ... Vous verriez mes yeux !
[Becka]

***

Tu m'annonces que tu allait te remettre avec ton ex après avoir passé la nuit avec lui. et tu me dis tout ça après avoir couché avec moi ? Quelque chose ne tourne pas rond chez toi ! Ça fait trop de choses à encaisser d'un coup, je préfère m'en aller.
[Adams]

***


_________________
Contenu sponsorisé

Re: D'UN SEUL REGARD de Caroline Gaynes

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum