Sur les ailes d'un livre

Partagez
Aller en bas
avatar
Alexiane Th.
Chroniqueuse
Chroniqueuse
Messages : 380
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 25
http://marmiteauxplumes.com

Romance SOMBRES TENTATIONS - RESISTANCE (tome 1) de Leona Brown - SAGA

le Jeu 21 Sep 2017 - 21:19
Tome I




Résumé

Anthéa est au bord de la dépression. Depuis la mort de ses parents, deux ans plus tôt, elle enchaîne les ruptures sentimentales. Son seul réconfort se résume à son meilleur ami Eder, toujours présent pour elle. Pourtant, depuis quelques semaines, l’apparition d’un homme, beau et ténébreux, dans son miroir, hante ses rêves. Ainsi la comble-t-il de plaisir au point qu’elle songe sans cesse à leurs étranges et sensuelles étreintes.

Quand Anthéa rencontre l’objet de tous ses désirs, elle ne décèle pas le mal qui se cache en lui : Azraël, l’ange de la mort. Quelles sont les raisons de son intrusion dans sa vie ? Quels secrets dissimule-t-il ?


171 pages
Edition Elixyria
Collection Elixir Of Love
22 Septembre 2017

---------------------------------------------------
avatar
Alexiane Th.
Chroniqueuse
Chroniqueuse
Messages : 380
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 25
http://marmiteauxplumes.com

Romance Re: SOMBRES TENTATIONS - RESISTANCE (tome 1) de Leona Brown - SAGA

le Jeu 21 Sep 2017 - 22:06
Leona Brown signe son premier roman aux éditions Elixyria. Grande lectrice, elle se décide à faire rêver ses lecteurs en prenant la plume à son tour.

Elle nous propose une romance fantastique, sur fond biblique, en mettant en scène la jeune Anthéa, héroïne brisée, dépressive et orpheline, qui peine à s’en sortir. Les catastrophes s’enchainent dans sa vie, rien ne va, sans compter qu’elle est sujette à une maladie « la nymphomanie. » Elle a ce besoin à assouvir en permanence, ce qui contribue à son désespoir. Elle se dégoûte, n’a plus foi en rien. Ce qui la réconforte est cet étrange homme qu’elle discerne dans son miroir, qui la rejoint dans ses rêves et qui semble être le seul à pouvoir la combler et satisfaire son appétit sexuel démesuré. Mais lorsque ce dernier devient bien concret dans sa réalité, sa vie s’en retrouve chamboulée. Pour le pire comme pour le meilleur.

Leona Brown ne tergiverse pas et nous plonge directement dans le vif du sujet. Nous sommes aussitôt confrontés à la détresse d’Anthéa ainsi qu’à ce mystérieux inconnu dans le miroir.

L’histoire se débat avec un rythme très rapide, où les évènements s’enchainent sans que l’on n’ait le temps d’inspirer. Peut-être un peu trop. Les sentiments ainsi que les émotions de l’héroïne – tout comme ceux d’Azraël – auraient mérité beaucoup plus de profondeur, d’introspection. Leur relation tombe comme un cheveu sur la soupe et peut nous laisser dubitatifs et nous paraître incongru. Etant donné qu’il s’agit du premier tome d’une potentielle saga, cette relation, cette tension, ce jeu de séduction auraient pu s’éterniser sur un tome entier bien plus long et s’arrêter à un certain moment de l’opus que je ne citerai pas ici, mais qui concerne une certaine Lilith. Ainsi, nous aurions pour déboucher sur un second tome plus centré sur la tourmente d’Anthéa et d’Azraël.

Ici, il est difficile de s’attacher ou de s’identifier au moindre personnage. Il manque de la profondeur, le background n’est pas (ou peu) approfondi. Et Anthéa peut, peut-être, faire perdre patience à quelques lecteurs par son tempérament morose, ses larmes intarissables et son manque de témérité. A voir s’ils se développent dans le prochain opus. Plusieurs personnages gravitent autour d’elle, mais ne semblent pas nécessaires à l’intrigue en elle-même, juste à proposer une issue de facilité pour dégoupiller la trame scénaristique.

Concernant les scènes érotiques, elles ne sont ni vulgaires, ni trop naïves – bien dosées dans leur écriture, quoique très présentes. Mais cela fait partie intégrante du personnage d’Anthéa et, donc, sont nécessaires.
L’intrigue pourrait être beaucoup plus développée, se complexifiée, pour mieux profiter du puits sans fond que sont les Ecrits Bibliques, les mythes et légendes. Utiliser les bases de cette religion pour la modeler et l’imbriquer à l’histoire, voire abuser de toutes les nuances des icônes religieux. Quitte à approfondir les différentes recherches sur le sujet, glisser des anecdotes historiques et remanier le tout pour donner plus de force à la trame et, de fait, aux personnages.

Quant à la plume de l'autrice, elle manque de fluidité, même si on ne peut lui reprocher sa plume accessible malgré tout, simple, qui peut parler à tous. Je note toutefois ses tocs d’écriture très présents, tels que « nonobstant », « donc », « souffla » ou encore « appétence. » Des syntaxes redondantes, un contraste flagrant entre sa volonté de soutenir son éloquence écrite et celle d’une narration soutenue uniquement par des verbes faibles qui pourraient être évités. Les dialogues connaissent aussi ce manque de fluidité et peuvent ne pas coller au contexte dans lequel on peut les retrouver.

Sombres Tentations nous plonge dans les méandres d’un amour tumultueux, d’un désir interdit, où s’entremêle un passé tortueux qui rebondit sur Anthéa et l’affecte. Un long combat attend la jeune femme et Azraël, l’Ange de la Mort.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum