Sur les ailes d'un livre

Partagez
Aller en bas
avatar
Lana
Lecteur en chef
Lecteur en chef
Messages : 6201
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 34
Localisation : Au coeur de la Champagne

ROCOUX 1746 de laurent Vergez

le Jeu 11 Mai 2017 - 9:55



Résumé

Ce livre parviendra à son objectif si le lecteur prend plaisir à s'immerger dans le contexte de la Guerre de Succession d'Autriche largement évoquée dans ces pages. Que le lecteur se laisse guider par la curiosité que Voltaire illustre ainsi dans son dictionnaire : "les dames se firent apporter des sièges sur un bastion de la ville de Liège pour jouir du spectacle à la bataille de Rocoux". Cette citation corrobore l'idée que l'expression de "Guerre en dentelles" renvoie à la présence de dames qui assistaient aux batailles. L'expression est donc ancienne et sérieuse mais si elle peut paraître aujourd'hui fantaisiste à cause d'images stéréotypées que chacun garde en mémoire : la splendeur des uniformes, l'échange courtois d'un officier français à Fontenoy ("Messieurs les Anglais, tirez les premiers !"), le panache d'un Fanfan la Tulipe plusieurs fois mis à l'écran... Pourtant, quelle que ce soit l'époque, la guerre n'est ni une partie de plaisir, ni un spectacle. Louis XV, le soir de Fontenoy, ne donne-t-il pas à son fils le Dauphin une leçon de tempérance à la vue de l'horreur du champ de bataille : "Voyez tout le sang que coûte un triomphe. Le sang de nos ennemis reste le sang des hommes. La vraie gloire, c'est de l'épargner" ! Un an après ce constat, c'est toujours la même violence qui règne pendant la bataille. Si elle est moins connue que Fontenoy, la bataille de Rocoux est tout aussi représentative de ce que sont les affrontements pendant la Guerre de Succession d'Autriche. Ce sont les mêmes protagonistes, les mêmes armes, la même tactique. Maurice de Saxe domine par son génie et par la puissance de ses troupes. Point d'échange courtois ou de citation célèbre, mais une violence omniprésente à l'image des fantassins français qui chargent "baïonnette au canon" pour être plus efficaces. En revanche, les conséquences immédiates de la victoire française à Rocoux semblent plus importantes qu'à Fontenoy : supériorité confirmée des armées françaises, prestige de Maurice de Saxe qui contribue à permettre le mariage de sa nièce Marie-Josèphe de Saxe avec le dauphin, conquête achevée des Pays-Bas autrichiens et achèvement du "pré carré" si cher à Louis XIV. Peut-être encore plus que Fontenoy, la bataille de Rocoux mérite donc d'être connue. Il convient donc "d'ausculter" ce que l'historien John Keegan appelle l'anatomie de la bataille de Rocoux : son contexte, les forces en présence, la bataille en elle-même. Comme les dames en dentelles du XVIIIe, soyez curieux, prenez vos sièges et bonne lecture !


300 pages
Feuillage
11 mai 2017

_________________
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum